L’histoire vraie et extraordinaire de médecins polonais qui durant la Seconde Guerre mondiale sauvèrent des milliers de vies… en organisant une vaste supercherie.

1990, New York. Une jeune étudiante en psychologie rend visite à Stanislaw, médecin à la retraite, pour en savoir plus sur son grand-père, Eugène, et sur ses actions pendant la Seconde Guerre mondiale.

1940, Rozwadów, Pologne. Deux jeunes médecins, Eugène et Stanislaw, mettent au point un ingénieux stratagème pour berner les Nazis et empêcher les déportations de tous les habitants menacés… Mais leur ruse ne tarde pas à éveiller les soupçons dans les rangs du IIIème Reich et les deux amis doivent rivaliser d’inventivité pour que le château de cartes qu’ils ont érigé ne s’écroule pas sur eux.

Dans cette histoire, qui oscille entre deux époques, se croisent une vingtaine de personnages pris dans les rouages fragiles d’une supercherie vertigineuse.

Distribution en alternance.

La presse

« Une découverte jubilatoire dont on prédit que tout le monde parlera bientôt. » Time to sign off

« Verbe juste, geste sûr, Mélody Mourey orchestre des allers-retours entre passé et présent, événements dramatiques et certains plus légers. […] Cette pièce chorale voit neuf comédiens dans vingt rôles différents […] Les deux principaux campés par Charlie Fargialla et Gaël Cottat sont formidables. » Figaroscope

« Une pièce vive et pleine d’esprit. » CNews

« Le Schindler polonais. […] L’intrigue des Crapauds fous est incroyable. […] Un spectacle drôle et poignant autour de deux insoumis. » Théâtral magazine

« Un superbe texte, où se mêlent émotion et humour. » L’élephant la revue

« Ce récit agité trouve au théâtre une traduction également mouvementée. Jouant sur les va-et-vient entre présent et passé (…), le spectacle circule entre les époques dans un décor redessiné en permanence par des parois amovibles. Les acteurs passent de rôle en rôle avec fluidité » Joëlle Gayot, Télérama TT

Histoire vraie / histoire fictive
L’incroyable exploit d’Eugène Lazwoski et de son ami Stanislaw Matulewicz n’a jamais été raconté au théâtre et reste largement méconnu.

L’histoire telle qu’elle s’est véritablement passée
En 1940, alors qu’un de ses amis est convoqué dans les camps de travail, Stanisław lui injecte le vaccin contre le typhus et lui fait passer dans la foulée un test de dépistage de la maladie. La petite quantité de bactéries mortes suffit à rendre son ami positif au test. Il peut dès lors être exempté et rester au village. A la suite d’une exécution massive de juifs dans le village, Eugène, bouleversé, décide de se servir de la trouvaille de son ami pour sauver tous les juifs ayant survécu et les autres habitants menacés…

Lorsque des soldats allemands viennent vérifier sur place la véracité de l’épidémie, Eugène décide de leur faire peur en rappelant le caractère hautement contagieux de la maladie et les enivre, aux portes de la banlieue où il vit… Démasqué par Berlin peu de temps avant la fin de la guerre, Eugène est alerté par un SS qu’il avait soigné quelques années plus tôt et s’enfuit aux Etats-Unis. Ce n’est que des années après, qu’Eugène avoue à sa femme son exploit et que cette dernière lui révèle qu’elle a aussi accompli de nombreux actes de résistance…

L’histoire dans la pièce
Cette pièce raconte leur histoire en restant fidèle aux multiples péripéties traversées par les deux hommes tout en prenant de nombreuses libertés dans les dialogues et les personnages… L’histoire est racontée par Stanislaw des années plus tard, ce qui permet aussi de multiples fantaisies : nous n’assistons pas l’histoire telle qu’elle s’est passée, mais bien à l’histoire telle qu’elle a évolué dans la mémoire d’un homme plein d’humour. Il s’agit avant tout de mettre en lumière, avec légèreté, l’incroyable et salutaire folie de deux amis soudés depuis l’enfance, l’un déterminé et téméraire, l’autre influençable et hésitant.

L’expérience de Milgram sur la soumission librement consentie sert d’entrée dans la pièce. Le personnage inventé d’Anastazy se passionne pour cette expérience et étudie la façon dont une infime minorité d’individus parvient à résister et à sauver des vies au péril de la leur.

à partir de: 26,50 €