Le mari d’Elizabeth II fait la Une des médias britanniques ce vendredi, au lendemain d’un spectaculaire accident de la route. Les photos montrent le véhicule, qu’il conduisait, renversé sur la chaussée près de la propriété royale de Sandringham, où il passe l’hiver avec sa femme.

Sa voiture a fini plus cabossée que lui. Le prince Philip s’est fait une grosse frayeur au volant de son gros 4×4, jeudi 17 janvier sur une route du Norfolk, et faisait la Une de tous les quotidiens britanniques ce vendredi matin. Des clichés impressionnants montrent sa Land Rover retournée sur le côté, le pare-brise éclaté. De quoi imaginer la puissance de l’impact.

“Le duc d’Edimbourg a été impliqué dans un accident de la route avec un autre véhicule cet après-midi. Le duc n’a pas été blessé. L’accident s’est produit près du domaine de Sandringham”, a simplement indiqué un communiqué de Buckingham Palace.

“Il a vu un médecin par mesure de précaution et le médecin a confirmé qu’il n’était pas blessé”, a précisé une porte-parole du palais à l’agence de presse Press Association.

Un passager, vraisemblablement son officier de sécurité, voyageait avec lui. L’époux de la reine Elizabeth II, 97 ans, a la peau dure. C’est dans la presse britannique qu’il faut aller fouiner pour comprendre la scène. La police du Norfolk a ainsi indiqué à la BBC avoir été appelée peu avant 15h jeudi après une collision entre une Land Rover et une Kia. Le conducteur de ce dernier a été victime de coupures, son passager a été touché au bras. Tous deux ont été hospitalisés non loin.

 

Tout lire