Il ne fait aujourd’hui plus aucun doute que Netflix a redistribué les cartes de la consommation en sa faveur ses dernières années. Et cette main chanceuse ne cesse de se vérifier. Jusqu’à quand ?

Le 21 décembre dernier, Bird Box, le nouveau film de Susanne Bier avec Sandra Bullock, était lancé sur Netflix. Un film que nous n’avons pas trop aimé à la rédaction, comme vous pouvez le voir dans notre critique. Un film rapidement décrié par pas mal de spectateurs dans les commentaires et sur les réseaux sociaux, tandis que d’autres prenaient ardemment sa défense. Mais, tout le monde sera d’accord sur un point : c’est un succès gigantesque.

En effet, Netflix vient de publier un tweet on ne peut plus évocateur en annonçant fièrement qu’au bout de 7 jours, le post-apo un peu opportuniste avait été vu par pas moins de 45.037.125 spectateurs dans le monde entier, de quoi raidir tous les patrons de chaines classiques qui, il n’y a pas si longtemps encore doutaient de l’avenir de la plateforme de SVOD.

Un chiffre qui donne le tournis, qui correspond donc au plus grand score de Netflix sur cette période de temps mais qu’il convient cependant de remettre en perspective. En effet, plus de 45 millions de spectateurs se sont connectés à Netflix pour voir le film, mais le network ne dévoile pas le nombre de spectateurs qui ont vu le film jusqu’au bout. Et ce sont ces chiffres que l’on aimerait connaitre.

On rappelle que le film parle du combat d’une mère et de ses deux enfants pour trouver un endroit sécurisé dans un monde dévasté. Adapté du roman de Josh Malerman, il en modifie cependant pas mal d’aspects que nous avons réunis dans un petit dossier que nous vous invitons à découvrir si ce n’est pas encore fait.

Que l’on aime ou non Bird Box, il faut bien reconnaitre que Netflix assure comme un chef pour créer l’événement. Ce serait bien maintenant qu’il le fasse aussi pour de bons films. Hormis Roma, évidemment.